ASSOCIATION BENJAMIN FONDANE

Nombre de visiteurs depuis janvier 2011

Fondane à Iasi

21/2/14

Eric Freedman nous signale:

ROUMANIE - IASI
FONDANE / BARBU FUNDOIANU COMMEMORATION 70 ANS

 

Le 24 février 2014

Présentation de livres, débats et spectacle de théâtre-danse

24 février 2014

Invités : Maia Morgenstern, Mircea Martin et Andrei-Corbea-Hoisie

Evénement co-organisé par le Théâtre Juif d’Etat de Bucarest et l’Institut français de Iasi, en partenariat avec la Bibliothèque Centrale Universitaire « Mihai Eminescu » de Iasi et l’Association ALECART
Partenaires permanents : Dalkia, BRD-Groupe Société Générale, SCC Services Romania, Capgemini, Direction départementale pour la culture Iasi







PROGRAMME DU JOUR

16h00 (Salle « B.P. Hasdeu », Ier étage, Bibliothèque Centrale Universitaire « Mihai Eminescu » de Iasi) : présentation du livre Opere XIV. Baudelaire si experienta abisului (Editions ART, 2013) (Baudelaire et l'expérience du gouffre) de B. Fundoianu
Invités : Mircea Martin (profeseur, critique littéraire, éditeur) et Maia Morgenstern (actrice, manager du Théâtre Juif d’Etat de Bucarest)

Modérateur : Abdrei Corbea-Hoisie (professeur, éditeur)

ENTREE LIBRE (dans la limite des places disponibles)

19h00 (Grande Salle du Théâtre National « Vasile Alecsandri » de Iasi) : « Exil en terre de l’oubli »), un spectacle de théâtre-danse d’Andreea Tanasescu d’après les écrits de Benjamin Fondane (une production du Théâtre Juif d’Etat de Bucarest)

Avec : Mircea Dragoman, Viorica Bantas, Marius Calugarita, Darius Daradici, Nicolae Predica, Bogdan Iacob, Simona Mandache, Ana Maria Visan, Diana Chira, Sabina Ionita, Anuka Levanovici, Diana Gal, Ionut Dinita, Horea Suciu et Razvan Rotaru
Assistant chorégraphe : Simona Mandache ; Création vidéo : Vali Chincisan ; Montage vidéo : Catalin Cretu
Mise en scène et chorégraphie : Andreea Tanasescu
ENTREE SUR BASE DE BILLET (informations et réservations des billets aux numéros de téléphone : 0748179160, 0751293948, 0756039937, 0749052323)

On commémore cette année le 70ème anniversaire de l’assassinat, à Auschwitz II (Birkenau), du poète, dramaturge, critique littéraire, philosophe et essayiste Barbu Fundoianu/Benjamin Fondane. C’est la raison pour laquelle le Théâtre Juif d’Etat de Bucarest et l’institut Français de Iasi, en partenariat avec la Bibliothèque Centrale Universitaire « Mihai Eminescu » de Iasi et l’Association ALECART, ont décidé d’organiser un événement spécialement dédié à la vie et à l’œuvre de Fondane/Fundoianu.

Né à Iasi le 14 novembre 1898, dans une famille d’origine juive, Benjamin Fondane s’établit à Paris à l’âge de 25 ans. Poète, penseur, dramaturge et cinéaste, résolument « moderne » et attentif à l'avant-garde, il se tient néanmoins à distance des écoles et des doctrines, des mouvements politiques et littéraires et cherche sa propre voie, réponse personnelle aux questions intemporelles comme à celles posées par son époque.

Durant les années 1930 et 1940, Fondane dialogue avec les personnalités marquantes de son temps : Artaud, Bachelard, Camus, Cioran, pour n'en citer que quelques-uns. Déterminante est la rencontre avec le philosophe existentialiste Léon Chestov dont il devient le disciple. Parmi ses amis artistes, Brancusi, Brauner ou encore Man Ray nous ont laissé de Fondane des portraits étonnants.

Arrêté le 7 mars 1944, il est incarcéré à Drancy. Sa femme réussit à obtenir sa libération, mais il refuse d'abandonner sa sœur Line, arrêtée en même temps que lui. Déporté vers Auschwitz, il est assassiné dans une chambre à gaz le 2 ou 3 octobre 1944.
 

PRESENTATION DU LIVRE BAUDELAIRE ET L'EXPERIENCE DU GOUFFRE DE B. FUNDOIANU, SUIVIE DE DEBATS


« Le Gouffre est un thème où Fondane se retrouve avec ses propres obsessions et peurs, le gouffre devient tout au long du livre sa propre peur, la peur de l’exégète, pas seulement de l’écrivain commenté. Je ne crois pas que nous exagérons en percevant dans son choix et sa formulation le pressentiment funeste de Fondane, la prévision lucide d’un mal universel et, en même temps, son essai désespéré de conjurer ce mal.» (Mircea Martin)

« Ce livre du regretté Fondane représente plus qu’une simple étude sur Baudelaire et nombre de ses pages concernent le problème effrayant de la vie morale de la société d’aujourd’hui ». (Benedetto Croce)

 

LE SPECTACLE DE THEATRE-DANSE « EXIL EN TERRE DE L’OUBLI », D’ANDREEA TANASESCU

« Exil en terre de l’oubli » a comme point de départ les derniers moments de la vie de l’écrivain – les interminables souffrances vécues dans les wagons de la déportation vers le camp de Drancy et ensuite la terrible attente du train qui doit le conduire à Auschwitz. La chorégraphe et régisseuse propose la radiographie d’un petit groupe d’hommes pris dans la course de la déportation, dont les vies pendulent entre confusion, révolte, résignation, aliénation. « Je suis réduit à un simple numéro ! Je transporte ma vie dans une valise ! Il n’y a plus de temps ! » (Benjamin Fondane, Le mal des fantômes).

Le texte percutant de l’adaptation réalisée par Andreea Tanasescu, ayant à la base les poème écrits par Benjamin Fondane en 1943, des extraits d’écrits de la correspondance portée par l’auteur avec la famille Maritain, tout comme une série de réflections du journal trouvées dans les endroits où l’écrivain s’est caché ou a été tenu prisonnier, constituent le support psychologique, mais aussi le prétexte pour un langage chorégraphique et gestuel original.


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !





Parution de Titanic 6-7
Bulletin International de l'Association Benjamin Fondane
2019 


Accédez au
S
ommaire du numéro: 



 


12 Euros
En vente sur notre
boutique en ligne

   Paiement Paypal sécurisé.


 



 
Association Benjamin Fondane
c/o Michel Carassou/ Olivier Salazar-Ferrer
224, rue des Pyrénées 75020 Paris -France