ASSOCIATION BENJAMIN FONDANE

Nombre de visiteurs depuis janvier 2011

 

Evénements et manifestations récentes
autour de l'oeuvre de Benjamin Fondane
 

 
Nous vous invitons à nous communiquer les futurs événements
autour de l'oeuvre de benjamin Fondane
pour pouvoir les annoncer
à l'avance sur ce site


 
 
 
par

Eric Freedman et Olivier Salazar-Ferrer


 
Sommaire:       


Calendrier des événements à venir 
 
                             Conférences et lectures
 
                             Lectures et spectacles

                             Parutions récentes
                             
                             
Emissions de radio et télévision

                              Expositions
                              
                            
  Travaux Universitaires

                              Ventes publiques

                              Informations diverses
 
 



 

Conférences et lectures :
 

Laure Michel, « Benjamin Fondane et les fantômes de l’histoire », conférence à la Journée d’Etude « Poésie et histoire », Université de Nice-Sophia Antipolis, 30 sept. 2010.

Conférence internationale, « Avangarda româneasc? între Bucure?ti, Paris ?i Tel Aviv », Université de Jérusalem, 12-14 déc. 2010. Participants : Michael Finkenthal, Léon Volovici, Ovidiu Morar, Camelia Craciun, Ion Pop, Petre R?ileanu, Cosana Nicolae Eram. (Compte rendu détaillé par Mirel Horodi, Observator Cultural (Bucure?ti), 558, 14 jan. 2011).

Prof. Giancarlo Baffo, “La poesia di fronte ad Auschwitz: Benjamin Fondane, Paul Celan, Primo Levi”, Salle communale, Orvieto, Italie, à l’occasion de la Journée de la Mémoire, 29 jan. 2011.
Soirée dédicacée à Benjamin Fondane avec Dan Shafran et Basia Frydman, musique klezmer par Emilio Estrada, Bo Johansson et Bosse Nordenfelt, Institut culturel roumain, Stockholm, Suède, 8 mars 2011.

Margaret Teboul, Dominique Guedj, Till Kuhnle, Ann Mounic, Evelyne Namenwirth, lecture par Daniel Mesguich, Centre communautaire, Paris, 9 mars 2011.

Olivier Salazar-Ferrer, « Réflexion sur une poétique du désastre chez Benjamin Fondane », conférence à la Journée d’Etude « L’idée de poésie philosophique », Université Jean Moulin Lyon 3, 6 avril 2011.

Conférence sur « Fondane cinéaste » au Musée du Paysan Roumain, Bucarest, 23 juin 2011.

Soirée dédicacée à Benjamin Fondane, à l’occasion de l’exposition à la Bibliothèque Marguerite Audoux, Paris 3e, avec Eric Freedman, Eve Griliquez et Pierre Pachet, le 9 novembre 2011.

Eric Freedman, « The history of Holocaust education in France », communication au colloque international “Messaging to Remember”, Jewish Heritage Museum, New York, 20 nov. 2011 (BF cite).

-- « Benjamin Fondane et la philosophie existentielle », table ronde avec Michel Carassou, Ramona Fotiade, Nicolas Monseu et Olivier Salazar-Ferrer, Institut Culturel Roumain, Paris, le 22 janvier 2010.
 
-- Récital de Benjamin Fondane, L’Exode, par Domenico Ciordo, Ilenia Spano, Roberto Riganello, Rosa Rina Giardino, Salle de la Commune de Crotone, Calabre, Italie, le 22 jan. 2010.
 
-- Conférences et lecture des textes de Benjamin Fondane à l’occasion de la Journée nationale de la Shoah, au Collège National Stefan cel Mare, Suceava, Roumanie, coordination : Angela Furtuna, Prof. Octavian Nestor et Sorin Golda, le 27 jan. 2010.
 
-- Lecture d’un extrait de Benjamin Fondane, L’Exode, par Tenene Baldé, à l’occasion d’un hommage en mémoire de Ilan Halimi devant la Mairie de Bagneux, le 11 fév. 2010.
 
-- Récital des poèmes de Benjamin Fondane, à l’occasion d’une commémoration à la mémoire du philosophe Petre Tuþea (1902-1991) à l’Institut Cultural Roumain, Bucarest, le 25 fév. 2010.
 
-- « Femeie luminoasã », récital des poèmes de Benjamin Fondane, à l’occasion du 12e Printemps des poètes, Biblioteca Bucovinei, Suceava, Roumanie, organisé par Luiza Palanciuc et le groupe Restitutio Benjamin Fondane, le 23 mars 2010.
 
-- « Benjamin Fondane », intervenants : Héctor Martínez Sanz, Ovia Herbert et Andrei Donarond, Espacio Niram, Madrid, Espagne, le 17 juin 2010.
 
-- Norman Manea et Edward Kanterian participent à une conférence, « Celan-Fondane : exilsi eternitate », présidée par Liviu Papadima et Carmen Musat, Université de Bucarest, en partenariat avec l’Institut Français, l’Ambassade de France en Roumanie, Editura Polirom, Editura Hasefer, le 18 nov. 2010.
 
-- Sylvain Guéna, « Itinéraires croisés : correspondances de Max Jacob et de Benjamin Fondane avec Jacques Maritain », Médiathèque d’Orléans, le 27 nov. 2010, à l’occasion du colloque « Max Jacob Epistolier : La Correspondance à l’œuvre », Orléans, du 26 au 27 nov. 2010.

Travaux Universitaires:
 
-- Mémoire de D.E.A (Mphil) en 2010-2011 de Andrew Rubens à l'Université de Glasgow sur le sujet suivant:

"Benjamin Fondane's conception of history: aesthetical and political landmarks (1935-1945) sous la direction d'Olivier Salazar-Ferrer. Ce travail inclut des traductions en anglais de textes fondamentaux de Fondane sur l'histoire.
 
Spectacles et lectures :
 

GUY MADDIN ET TARARIRA



-- On nous annonce que Guy Maddin prépare un film sur 17 films disparus pour le centre Georges Pompidou "Spiristismes"qui contiendra une séquence sur Tararira (1936) de Benjamin Fondane, film disparu comme on sait.

Shootings with Amira Casar, Géraldine Chaplin, Mathieu Demy, Adèle Haenel, Udo Kier, Ariane Labed, Isild Le Besco, Maria de Medeiros, Jacques Nolot, André Wilms.
 
. "Through ‘Spiritisms', Maddin works with lost or abandoned scripts and projects of great figures in cinema such as Vigo, Von Stroheim and Mizoguchi, among others, rewritten with the help of the American poet John Ashbery.
These seventeen short films (each between three and five minutes) will be filmed daily in front of the public and the film produced will be broadcast live on

http://spiritismes.centrepompidou.fr.

http://www.paris-art.com/evenement-culturel/spiritismes/maddin-guy/2925.html


The spiritual dimension of Maddin's project involves him invoking the spirits of these unfinished film projects before beginning each session of filming, putting his actors into a trance state, the original set being a room designed for spiritualist seances.
The Spiritisms project therefore echoes the last full-length film by the director ‘Keyhole', based on the logic of dreams..."
 

-- « Kino-poésie : Le Mal des Fantômes », mis en scène par Yves Adler, lecture par Rabah Mehdaoui, 10e Festival « Est-ce ainsi que les hommes vivent : Voir l’invisible », Cinéma L’Ecran, Saint Denis, le 4 fév. 2010.
 
-- « Résistances. Spectacle musical », direction : Jean-Paul Finck, récitant : Henri Bourgon, Théâtre du Sablier, Orange, le 27 fév. 2010 ; récitant : Jean-Louis Alia, Salle de fêtes de Vias, le 10 avr. 2010 ; Centre culturel de Lignan-sur-Orb, le 25 avr. 2010 (inclut des textes de Fondane).
 
-- « Barbu Fundoianu : Exil in pãmântul uitãrii », mise en scène par Andreea Tanasescu, Gala Teatrului Tanar, Teatrul Nottara, Bucarest, le 28 avril 2010.
 
-- « Barbu Fundoianu : Exil au pays de l’oubli », mise en scène par Andreea Tanasescu, Laurette Théâtre Avignon, du 11 au 29 juillet 2010.
 
-- « Barbu Fundoianu : Exil in pãmântul uitãrii », mise en scène par Andreea Tanasescu, Festival national du théâtre, Centre national de danse, Bucarest, du 6 au 7 novembre 2010.

 
Parutions récentes: (Voir également bibliographie)


Parution d'un nouvel article:


Nous signalons qu'un article vient de paraître dans Poetry Today intitulé:

Rediscovering Benjamin Fondane sous la plume de JOHN TAYLOR


Cet article vient à point pour rappeler aux lecteurs anglo-saxons qu'une grande oeuvre est encore largement ignorée à cause de l'absence de traductions systématiques. La traduction catastrophique de l'Exode par Pierre L'abée est à juste titre critiquée par John Taylor. Il est plus que temps de publier de grandes traductions de des poèmes de Benjamin Fondane en anglais (mais aussi dans d'autres langues). Le parallèle avec Walt Whitman est examiné avec perspicacité par Taylor, mais évidemment si Titanic contient des poèmes sur la vie trépidante des grandes villes, l'arrière-plan catastrophique de la poésie fondanienne est diamétralement éloigné de l'humanisme démocratique de Whitman. Le corps fondanien n'est pas un corps glorieux qui s'exalte de ses forces cosmiques mais un corps déchiré, traversé par toutes les contradictions de son siècle. Ici encore il ne faudrait pas négliger la puissance sous-jacente de la philosophie chestovienne qui nourrit l'inspiration fondanienne. Encore un dernier point, il est fréquent de voir certaines méprises sur le 'judaïsme' de Fondane. L'oeuvre centrale s'est ajustée sur le chestovisme et il faut faire très attention à ne pas mêler sans précaution les textes de jeunesse sur le judaïsme et les oeuvres de maturité. Son judaïsme est un judaisme universel, non pratiquant et peut-être non croyant: c'est un judaisme de l'absence de Dieu dans le désastre historique. Cette oeuvre est indépendante de toute institution et de toute identification nationale ou religieuse instituée.






-- Jérome Thélot vient de consacrer un chapitre à Benjamin Fondane dans son livre:

L'immémorial Etudes sur la poésie moderne, Encre marine, 2011.




Magda Carneci vient de publier un article sur Fondane dans la revue "Romania Literara" n°17/2011: www.romlit.ro/manifest_pentru_fondane


-- Signalons la remarquable réédition du livre Le Pouvoir des clefs de Léon Chestov chez l'éditeur Le Bruit du temps:


Traduction du russe par Boris de Schloezer

Nouvelle édition présentée, corrigée et annotée par Ramona Fotiade • Index

Format  : 135 x 205
520 pages • 29 euros

ISBN : 978-2-35873-020-4

Paru le 30 septembre 2010


Le travail de cet éditeur est remarquable et offre un ensemble de publications exceptionnelles. Nous invitons les fondaniens à aller sur le site des éditions


Site de l'éditeur:www.lebruitdutemps.fr/_catalogue/index.html


-- Frank Venaille a consacré un beau texte à Fondane dans son livre: C'est nous les modernes (Flammarion, 2010).

Edition Flammarion, col. Poésie, 218 pages, 18 €


 


 
Emissions de radio et télévision:
 
-- Micheline Weinstock et Tamara Kawan, « Brouillon de culture », Radio Judaïca (Bruxelles, Belgique), le 2 fév. 2010 (BF cité).
 
-- H.R.Patapievici, « Înapoi la argument », avec Mihai ªora et Luiza Palanciuc, TV Cultural (Bucarest), le 16 avril 2010 (critique par C.M., « Vecinãtãþi si incompatibilitãþi », Observator cultural (Bucarest), 521, 23 avr. 2010).

 
 
Expositions :


 
 IMAGENES COMPARTIDAS - CINEMA ARGENTINO CINEMA ESPANOL: UNE IMPORTANTE EXPOSITION A BUENOS AIRES avec un dossier sur Tararira de Benjamin Fondane



Une importante exposition sur le cinéma espagnol au CCEBA à Buenos Aires en Argentine, Imagenes Compartidas a été organisée avec une étude de notre collègue Gonzalo Aguilar sur Tararira qui reprend en partie les matériaux publiés dans le dossier que nous avons publié dans La Part de l'oeil : 'Benjamin Fondane esthétique et cinéma' avec Nadja Cohen, Ramona Fotiade, G. Aguilar. L'exposition de nos collègues argentins a présenté également notre documentaire filmé sur Tararira (présenté en 2009 au mémorial de la Shoah). Nous espérons que ces publications pourront conduire à retrouver la copie originale du film qui est toujours recherchée activement par les spécialistes.

Le catalogue de l'exposition est en ligne:






-- Un manuscrit inédit de Fondane exposé à l'Hôtel de Ville de Paris au printemps 2011.

A l'occasion de l'exposition: Archives de la vie littéraire sous l'Occupation à l'hôtel de ville de Paris organisée par l'IMEC est exposé le manuscrit inédit d'un poème attribué à Benjamin Fondane: "Le pauvre juif", malheureusement partiellement montré au public puisque le verso n'est pas visible (on peut regretter cette pratique qui consiste à montrer partiellement des documents inédits). L'écriture semble authentique mais gagnerait à être authentifiée de plus près. Ce poème fut probablement envoyé à Jean Lescure pour l'édition de L'honneur des poètes aux éditions de Minuit. Le pseudonyme envisagé par Fondane était : "Philibert Marin de L". Le poème ne fut jamais publié. On peut supposer que les conditions difficiles de la presse clandestine ne permirent pas sa publication, ou même que sa facture très classique, en vérité bien peu représentative de la poésie de Fondane, a découragé sa publication. Le style de ce poème pathétique et descriptif qui use abondamment de superlatifs est peu original et surprenant de la part de Fondane. S'il est authentique, il serait révélateur des préoccupations de Fondane durant l'Occupation sous la persécution antisémite nazie. Quoi qu'il en soit, il aurait été préférable de montrer d'autres poèmes de Fondane publiés dans les revues poétiques de l'Occupation, notamment le poème publié dans L'Honneur des Poètes aux éditions de Minuit ou le poème intitulé "Au temps du poème" publié dans Poésie 44 n°18 de Pierre Seghers. On trouvera également exposé dans cette exposition une photographie inédite de Fondane issue des archives Jean Paulhan (
datant sans doute d'une période antérieure à 1930).  Cette exposition a été montrée à New York en 2009 et est organisée par les commissaires Claire Paulhan et l'historien Robert O. Paxton.

Extrait:

Le pauvre juif

Je le voyais souvent sur les trottoirs
De cette grande ville dépeuplée où il était presque le seul à porter sur son éternel pardessus
Cette étoile jaune trop large pour sa maigre poitrine,
Et qui semblait une pieuvre sale qui lui serrait le coeur.
Il avançait toujours à pas pressés mais perdus,
- et jamais personne ne l'arrêtait pas échanger un brin de paroles -
mais ce qui le faisait surtout reconnaître,
Ce n'était pas tant l'étoile
et le pardessus trop lourd pour l'été,
qu'une énorme valise
dont il ne se séparait jamais,
comme s'il allait toujours prendre un train.
Ses jambes étaient légèrement cagneuses
Et ses pieds faisaient sur l'asphalte d'affreuses grimaces,
car il n'avait tenu qu'à un fil
qu'il ne fut piedbot,
comme je le rencontrais souvent,
accablé par le poids de l'énorme valise
qui se bringuebalait au gré des lugubres contorsions de ses pieds, [...]

Philibert Marin de L.

Notons que dans la même exposition figure une liste
manuscrite de pseudonymes d'écrivains avec leurs noms, sans commentaire, où on retrouve griffonné le nom de Fondane associé à un autre pseudonyme mal lisible, sans doute - "Fossane ?" - suivi d'un point d'interrogation. Cette liste provient probablement des archives des Editions de Minuit.

Site de l'exposition: http://www.paris.fr/accueil/culture/archives-de-la-vie-litteraire-sous-l-occupation/rub_9652_actu_100476_port_24330
 

-- A l’occasion de la vente par l’Etude Binoche, Renaud et Giquello, la collection d’un historien d’art européen, y compris les documents concernant Benjamin Fondane, a été exposée à l’Hôtel Drouot, Paris, du 5 au 7 mai 2010.

 
Ventes :
 
Une vente publique de photographies et de revues d'avant-garde se rapportant à Benjamin Fondane aura lieu le 9 décembre 2011 à la salle Drouot. Les Lots 203-206 concernent des documents célèbres : la photographie de Fondane (1934) sans doute prise pendant le tournage de Rapt (1934) (lot 203) des photographies du tournage de Rapt (lot 204), de Tararira (lot 205) et de la période de la guerre (lot 206). Ces documents dont certains sont bien connus sont néanmoins essentiels au travail des fondaniens et ne devraient pas disparaître dans des collections privées où ils deviennent souvent des produits financiers destinés à une spéculation sur les objets culturels qui se s'avoue point mais qui est bien réelle.





Pour tout contact:




-- B. Fundoianu, Privelisti (1930), 1/26 vergé, tirage de tête, lot 458, adjudication 2.000 Euros ; Benjamin Fondane, Ulysse (1933), 1/500 Featherweight, lot 459, estimation 400 Euros, Vente Etude Binoche, Renaud, Giquello, Salle Drouot Richelieu, Paris, le 24 nov. 2009.
 
-- Benjamin Fondane, Ulysse (1933), 1/500 Featherweight, envoi, nom du destinataire effacé ; L’Exode (1965), 1/40 pur fil Johannot orné d’une gravure de Staritsky, seul grand papier ; Le Festin de Balthazar (1985), 1/30 vergé, seul grand papier, lot 325, adjudication 180 Euros, Vente Etude Alde, Paris, le 21 jan. 2010
 
-- Benjamin Fondane, Vente Etude Binoche, Renaud, Giquello, Hôtel Drouot, Paris, 6 et 7 mai 2010 (voir Catalogue de l’Etude, pp. 21-22, 33, 71-96, annonces illustrées et comptes-rendus dans La Gazette Drouot (Paris), 16, 23 avr. 2010, p. 52 ; 17, 30 avr. 2010, pp. 26, 62 ; 20, 21 mai 2010, pp. 44, 47 ; Cotidianul.ro, 6 mai 2010).

NOUVELLE VENTE BINOCHE ET GIQUELLO DU 10 MAI 2011

-La vente des Lundi 9 et mardi 10 mai 2011 du cabinet Binoche et Giquello contient plusieurs lots (n°210- 221) intéressant l'oeuvre de Benjamin Fondane, notamment des correspondances, des revues de cinéma, des manuscrits...la vente a eu lieu le 10 mai 2011 et peut-être consultée en ligne sur leur site. On trouvera ci-après les quatre pages de descriptif des ventes sur le site de Binoche et Giquello:


www.binoche-renaud-giquello.com/flash/index.jsp
 
On notera la vente d'un exemplaire de Privelisti (1930), des revues roumaines Fulgerul (1917), Rampa (1922) et Flacara (1922). Un exemplaire de la très rare revue Lirica publiée à Gènes (N°7, 1935 dans le lot 215) avec des revues de cinéma (Cinemonde, les Cahiers jaunes), des lettres autographes de 1915-1918 (lot 216) et plus tardives avec une correspondance Line Pascal-Fondane et famille fondane (lot 218: 1920-1937). Signalons aussi un manuscrit en roumain de 1918 de 8 pages sur Eminescu et la guerre dont la première page est reproduite dans le catalogue.

 
Informations diverses :
 

-- Un numéro spécial des Cahiers Chestov n°9 Chestov-Fondane (2009) réalisé par l'association Léon Chestov (10 euros + frais de port) sur le site Abebooks est maintenant disponible sur le site Abebooks. Signalons que le sommaire contient des textes de Ramona Fotiade, Olivier Salazar-Ferrer, Michel Carassou, et une nouvelle traduction des textes "Hellénisme et judaïsme" de Benjamin Fondane ainsi que de ses premiers articles sur Chestov (Adevarul literar si artistic, 1923) traduits du roumain par Ramona Fotiade. Texte fondamental pour les recherches fondaniennes.

-- Le prix international de la littérature francophone « Benjamin Fondane » a été décerné au poète haïtien Jean Métellus par l’Institut Culturel Roumain à l’Ambassade de Roumanie, Paris, le 18 mars 2010.
 
-- A l’occasion de la remise de la distinction du Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres, l’écrivain Norman Manea a cité Fondane dans son discours à l’Institut Culturel Roumain, New York, le 22 avril 2010.
 
-- A l’occasion de la journée du patrimoine, une plaque a été posée sur l’Hôtel Bellevue à Saint-Jean d’Arvey en Savoie, où Benjamin Fondane et Geneviève Tissier ont séjourné lors de leur mariage en 1931. La pose a été suivie par une conférence avec la participation de Albert Fachler, Michel Carassou et Olivier Salazar-Ferrer le 18 sept. 2010.
 
-- Les Cahiers Fondane ont participe au Salon de la Revue à Paris du 16 au 17 octobre 2010.
 
-- La Médiathèque de la Ville d’Hyères a présenté une exposition autour de Benjamin Fondane du 13 novembre au 4 décembre 2010. Vernissage avec Dominique Guedj et un récital de poèmes dits par Frédéric Grosche.



Colloque international
« Benjamin Fondane, un homme parmi les hommes »

Institut National d’Histoire de l’Art  (INHA)
22 octobre de 10.00h à 19.00h

L’Institut Culturel Roumain et l'Association Benjamin Fondane (Paris) ont organisé 22 octobre de 10.00h à 19.00h un colloque international « Benjamin Fondane, un homme parmi les hommes »  samedi 22 octobre à l’Institut National d’Histoire de l’Art - INHA. Le colloque a été coordonné et modéré par Magda Cârneci et Michel Carassou. Les intervenants ont été Mircea Martin, Olivier Salazar-Ferrer, Oana Soare, Estelle Seban, Benjamin Guérin, Patrice Beray, Ramona Fotiade, Michel Carassou, Magda Carneci, Eric Freedman, Mareva Carassou et le lauréat du prix 2016, le poète Gabriel Okundji.
Le colloque a été clôturé par la remise du 11ème Prix international de littérature francophone Benjamin Fondane accordé par l’Institut Culturel Roumain.

A cette occasion le numéro 4 de Titanic
le Bulletin International
Benjamin Fondane consacré à
Benjamin Fondane et Jacques Maritain
a été présenté.


 
Association Benjamin Fondane
c/o Michel Carassou/ Olivier Salazar-Ferrer
224, rue des Pyrénées 75020 Paris -France